GAMME DE PNEUMATIQUES F1®

PERFORMANCE & TECHNOLOGIE

En vertu du règlement établi par la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile), Pirelli fournit deux types de pneumatiques différents, destinés à deux usages spécifiques. Le premier, conçu pour les surfaces sèches ; le second pour les revêtements humides.

LES PNEUMATIQUES SLICKS

Les pneumatiques étudiés pour les pistes sèches, plus connus sous le nom de « slicks », se caractérisent par une bande de roulement dépourvue de la moindre rainure. Pirelli propose cinq mélanges bien distincts : ultra-tendres, extra-tendres, tendres, medium et durs. Les différences entre chaque type de gomme permettent de s’adapter aux divers tracés, en fonction de la qualité de l’asphalte, du nombre et de l’importance des courbes, mais également des vitesses de pointe atteintes en lignes droites. Ces caractéristiques permettent ainsi aux écuries d’évaluer plusieurs stratégies possibles.

LES PNEUMATIQUES PLUIE

Les enveloppes destinées à une météo pluvieuse présentent des rainures sur la bande de roulement, et se classent selon deux types : pluie et intermédiaire. Le premier se distingue par la profondeur de ses sculptures, chargées d’évacuer les grosses quantités d’eau recouvrant la piste, qui sont en revanche moins prononcées sur le second, privilégié pour un usage sur asphalte faiblement humide.

ULTRA-TENDRE VIOLET

Ce pneumatique « ultrasoft » représente la grosse nouveauté de la saison, conçu pour fonctionner dans une fenêtre réduite sur des circuits étroits et sinueux nécessitant un bon grip mécanique.

En tant que gomme la plus tendre de la gamme, plus encore que la « supersoft », elle permet une montée rapide en température et un haut pic de performance, mais perd en longévité. L’ultra-tendre n’est pas le plus approprié pour les qualifications, mais il tend à le devenir grâce à un potentiel qui pourrait également lui être profitable en course.

Sa couleur violette a été choisie en fonction du résultat de la campagne innovante entreprise sur les réseaux sociaux, destinée à définir la teinte plébiscitée par les internautes pour ce nouveau produit.

EXTRA-TENDRE ROUGE

Cette enveloppe que l’on nomme également « supersoft » est idéale pour affronter les tracés lents et sinueux. Et tout particulièrement dans les conditions fraîche où un grip mécanique maximal est requis.

La gomme extra-tendre offre une mise en température extrêmement rapide et se révèle de ce fait, bien que s’usant plus rapidement, la monté privilégiée en qualifications.

Sa fenêtre d’utilisation est par conséquent réduite, là aussi.

TENDRE JAUNE

Cette gomme est la plus fréquemment utilisée, car elle présente un parfait équilibre entre performance et longévité, la première caractéristique étant néanmoins favorisée.

Elle sollicite en effet la vitesse plutôt que la distance, mais s’avère être une excellente solution pour les teams tant en début de course, lorsque les monoplaces sont lourdement chargées en carburant, qu’en fin de parcours où l’on doit entreprendre un « sprint final ».

Ce mélange offre ainsi la plus large plage d’utilisation.

MEDIUM BLANC

Il s’agit théoriquement du pneumatique le plus neutre, offrant le compromis idéal entre performance et durée de vie.

Il se révèle ainsi très polyvalent, et cela vaut tout particulièrement sur les circuits présentant de longues courbes, de fortes températures et de lourdes charges d’énergie.

Sa fenêtre de fonctionnement est réduite.

DUR ORANGE

La gomme la plus dure de la gamme Pirelli est dédiée aux circuits appliquant les charges d’énergie les plus fortes sur les pneumatiques. Ces pistes se caractérisent plus particulièrement par leur virages rapides et abrasifs, ainsi que les températures ambiantes élevées.

Ce mélange est long à chauffer, mais offre une durabilité élevée. Un facteur essentiel pour jouer sur la stratégie et allonger ses relais en course.

Il offre pour sa un large choix d’utilisation.

INTERMEDIAIRE VERT

L’intermédiaire est le plus versatile des produits dédiés à la pluie, évacuant jusqu’à 25 litres d’eau par seconde à haute vitesse.

Il peut être chaussé sur piste humide ou partiellement sèche.

PLUIE BLEU

Le pneumatique dit « full pluie » disperse quant à lui jusqu’à 65 litres d’eau par seconde à pleine charge, ce qui en fait la monte indispensable en cas d’averse diluvienne.

La dernière évolution du Cinturato bleu tend cependant à le rendre plus efficace et plus résistant sur une piste s’asséchant. Le travail intensif mené sur ces paramètres a permis d’en améliorer le comportement dans les conditions les plus variées.

Début 2016, Pirelli a organisé la première séance d’essais spécifiquement dédiée aux pneumatiques pluie, avec des monoplaces de Formule 1 de dernière génération. Ces tests se sont déroulés en France sur le circuit Paul Ricard, et avaient pour objectif d’affiner le développement de cette dernière spécification. Les résultats ont été extrêmement concluants et ont permis de déterminer les dernières améliorations à lui apporter.