Road

Aller jusqu’au bout de l'automne et de l'hiver en toute sécurité

Ceux qui n'ont pas encore préparé leur véhicule pour la saison froide devraient le faire au plus vite. Nous vous expliquons ce à quoi vous devez faire attention

Home Road Aller jusqu’au bout de l'automne et de l'hiver en toute sécurité
Aller jusqu’au bout de l'automne et de l'hiver en toute sécurité

La saison froide pose des défis supplémentaires aux automobilistes. Il est donc d'autant plus important de préparer soigneusement et à temps son véhicule aux conditions climatiques et routières de l'hiver. Cela augmente considérablement la sécurité des véhicules et permet d'éviter les accidents. Vous pouvez confier à l'atelier automobile de votre choix le soin de préparer votre véhicule à l'hiver, ou bien le faire vous-même. Veillez cependant à prendre en compte les aspects suivants :

Votre eau de refroidissement dispose-t-elle bien d’une protection antigel ?

Presque tous les véhicules à moteur à combustion sont refroidis par eau. L'eau de refroidissement contient des additifs importants qui protègent le système de refroidissement contre les dommages causés par le gel et la corrosion. Par conséquent, avant la saison hivernale, vous devez toujours vérifier que le niveau d’antigel est le bon, ou s’il doit être complété. Il existe à cet effet des broches de mesure spéciales, qui ne coûtent que quelques euros. Elles sont maintenues dans l'eau de refroidissement et indiquent alors la quantité d'antigel qui y figure. Si la détection du gel dans le système de refroidissement est inférieure à moins 30 degrés Celsius, vous devez faire l'appoint d'antigel. Il est généralement conseillé d'utiliser le produit recommandé par le constructeur automobile. Règle de base : orientez-vous sur la couleur du liquide de refroidissement de votre véhicule. Les agents de couleurs différentes ne se mélangent pas bien.

Vos systèmes de nettoyage des pare-brise et des phares peuvent-ils faire face à l’hiver ?

Le liquide de nettoyage des vitres avant et arrière et des phares peut également geler et nécessite donc une quantité suffisante d'antigel. Attention : les lentilles de recouvrement des phares sont généralement en plastique de nos jours. Les bons antigels mentionnent sur l'emballage qu'ils sont adaptés aux lentilles en polycarbonate. Afin d'éviter la calcification de la lentille et du système de nettoyage des phares, vous devez utiliser des mélanges prêts à l'emploi. Vous pouvez également utiliser de l'eau distillée ou de l'eau de pluie pour le mélange. Enfin, vous devez appuyer plusieurs fois sur la fonction de nettoyage afin que le liquide, y compris l'antigel, se répartisse dans les tuyaux et les buses.

En outre, les essuie-glaces doivent être fonctionnels, car ils sont souvent utilisés en permanence en hiver. Nettoyez les balais d'essuie-glace avec un chiffon doux le long de la lèvre en caoutchouc. Si vous constatez des fissures ou des éclats, remplacez les essuie-glaces.

Votre pare-brise est-il bien protégé lorsque vous stationnez en extérieur ?

Si vous n'avez pas de garage, vous devriez placer un morceau de carton ou un film spécial sur les vitres avant et arrière pour la nuit. Ils seront ainsi exempts de glace, et l'essuie-glace ne gèlera pas sur la vitre.

Vos portes et serrures sont-elles protégées du froid et de la glace ?

Pour protéger les joints en caoutchouc des portes et du hayon du gel, il est recommandé de les traiter avec un crayon gras, de la vaseline ou un produit d'entretien pour caoutchouc. Même si, de nos jours, les portes des véhicules sont le plus souvent déverrouillées ou verrouillées par télécommande : les serrures de portes et de réservoirs peuvent être protégées du gel avec un spray de graphite ou des huiles spéciales. Un dégivreur devrait être à portée de main en cas d'urgence. Mais ne le stockez pas dans le véhicule.

Votre batterie a-t-elle suffisamment de capacité de charge ?

En hiver, la batterie d'un véhicule est particulièrement sollicitée. Le démarreur a besoin de beaucoup d'énergie pour faire démarrer le moteur. Pendant la conduite, les chauffages des vitres avant et arrière, des sièges et des rétroviseurs extérieurs fonctionnent, tout comme la ventilation et l'éclairage. Vous pouvez vérifier l'état de la batterie du véhicule par un simple test. Garez le véhicule dans l'obscurité, devant la porte du garage ou un mur. Allumez les phares et laissez tourner le moteur pendant une minute. Éteignez ensuite le moteur et observez la lumière : si elle s'assombrit après un court instant, cela indique que la batterie est faible. Un voltmètre peut être utilisé pour vérifier plus précisément l'état de charge de la batterie du véhicule. Toutefois, le test doit être effectué sur un véhicule qui n'a pas roulé depuis plusieurs heures. Le câble rouge va au pôle positif, le câble noir au pôle négatif. La batterie est en bon état si la tension est comprise entre 12,4 et 12,7 volts. Si la valeur mesurée reste inférieure à 12 volts, la batterie doit être rechargée avec un câble de charge adapté. Vous devriez également avoir un câble de démarrage à portée de main en cas d'urgence, au cas où le moteur ne démarrerait pas. Enfin, si la batterie a plus de cinq ans, notez qu’il vaut mieux en acheter une nouvelle.

Votre carrosserie est-elle en bon état ?

Vérifiez si la peinture de la carrosserie présente des rayures. Si de l'eau contaminée par du sel de déneigement pénètre sur la tôle, de la rouille se forme. Si c’est le cas, vous pouvez tenter d’éliminer les dégâts avec un crayon de retouche. Idéalement, vous devriez ensuite sceller la peinture avec une cire dure.

Un facteur de sécurité décisif : les bons pneumatiques

Chausser un train de pneumatique toutes saisons à garder toute l'année, ou monter quatre pneumatiques hiver : quel est le bon choix ? C'est la question que se posent de nombreux conducteurs lorsqu'ils doivent changer leurs pneumatiques à l'approche de la saison hivernale. Et savoir comment décider n'est pas un choix anodin, car il conditionne votre sécurité sur la route. Les facteurs à prendre en considération sont la période de l'année et le degré d’utilisation du véhicule en hiver, votre lieu de résidence et les performances que vous recherchez. Ce qu’il faut retenir, c’est que les pneumatiques "All Season" sont efficaces dans de nombreuses situations, alors que les pneumatiques hiver ne sont adaptés qu'aux situations les plus exigeantes. Quel que soit votre choix, le marquage "M+S" ou 3PMSF doit figurer sur le flanc de vos pneumatiques.

En outre, une profondeur suffisante de la bande de roulement des pneumatiques est essentielle pour la sécurité du véhicule sur la route. Cela garantit une adhérence suffisante, des distances de freinage plus courtes, une grande stabilité de conduite et une précision de la direction. La profondeur minimale légale des sculptures est de 1,6 mm, mais les pneumatiques d'hiver doivent avoir une profondeur de sculpture d'au moins 4,0 millimètres. Une pression de gonflage correcte des pneumatiques est tout aussi importante car elle permet d'obtenir la plus grande surface de contact possible et garantit une bonne adhérence des bords.

Votre système d’éclairage est-il opérationnel ?

L'éclairage est particulièrement important pendant la saison froide et sombre. Vérifiez donc avec une deuxième personne que les phares, les feux de freinage et les clignotants fonctionnent correctement. Vérifiez également les lampes des phares. Si l'ampoule en verre a une teinte foncée ou si le filament est effiloché, cela indique qu'elle est sur le point de tomber en panne. Dans ce cas, remplacez les lampes des deux côtés. C'est le seul moyen de garantir une bonne visibilité.

Disposez-vous des bons équipements hiver ?

Vous êtes pris dans un embouteillage ? Votre véhicule est en panne ? Vous devez le dégager de la neige et de la glace ? Alors vous serez heureux d'avoir les articles suivants à bord : un grattoir à glace, une éponge pour nettoyer les vitres embuées, une brosse à main pour enlever la neige de la voiture, un dégivreur de pare-brise (en spray) et une lampe de poche avec des piles pleines. Une couverture chaude en laine peut être utile, surtout pour les longs trajets. Si vous allez en montagne, des chaînes à neige sont également nécessaires.


Comme vous l'avez vu, vous pouvez faire beaucoup de choses vous-même pour préparer votre véhicule au froid de la mer. Pour les vérifications suivantes, cependant, vous devez vous en remettre à l'expertise de professionnels :

Faire changer l'huile moteur

En automne, il est recommandé de passer de l'huile d'été à l'huile d'hiver. L'huile d'hiver est plus résistante aux températures froides et ne gèle pas. Cependant, l'huile usagée doit être éliminée par des professionnels.

Faites contrôler le système de freinage

Un système de freinage fonctionnant correctement est indispensable sur les routes d'hiver. Les experts doivent donc les contrôler en automne et, si nécessaire, corriger les défauts éventuels.

Maintenant que tout a été vérifié, vous êtes prêt(e) pour circuler en toute sécurité. Pirelli vous souhaite une bonne route !

Lire plus
Information sur le produit
Le meilleur de la technologie Pirelli
Découvrez le nouveau P ZERO
Rechercher
Trouvez le produit parfaitement adapté à vos besoins
Trouvez le meilleur pneumatique
Road