Road

Comment conduire un véhicule hybride ?

La synergie entre un moteur à combustion traditionnel et un moteur électrique confère des avantages inattendus. Mais pour profiter de ses nombreuses vertus, vous devez impérativement adapter votre façon de conduire. Voici quelques conseils pour connaitre et exploiter au mieux votre véhicule hybride.

Home Road Comment conduire un véhicule hybride ?
Comment conduire un véhicule hybride ?

Petit à petit, d’après les chiffres du marché, il semblerait que la motorisation hybride, et en particulier le plug-in (c'est-à-dire un véhicule chargé extérieurement et non pas simplement par récupération d'énergie), devienne une habitude bien ancrée chez les automobilistes et surtout chez les jeunes générations. Les constructeurs automobiles proposent désormais des dizaines de modèles, dans toutes les gammes de prix, afin d'encourager les acheteurs à se détourner des moteurs à combustion traditionnels.

Toutefois, l’hybride exige une manière différente de conduire, qui, une fois que vous avez pris le coup de main, non seulement procure une expérience agréable mais devient surtout un moyen important d'économiser de l'argent. Le principe qui l'inspire est lié à l'exploitation du rendement potentiel d'un moteur électrique combiné à la forme classique de propulsion thermique : c'est en effet pendant les phases de forte sollicitation mécanique, et donc aussi aux pics de consommation de carburant, que l'intervention du composant électrique apporte les avantages les plus évidents.

Les avantages de l'hybride

Les cas typiques où l’hybride fait la différence sont les démarrages à l'arrêt, les embouteillages, les accélérations et plus largement, toutes les phases de conduite qui ont un impact évident sur la consommation de carburant du véhicule. Lors de ces moments de démarrage et de faible vitesse, la partie électrique prend le relais, ce qui se traduit par une consommation de carburant et des émissions polluantes nulles.

Cette dernière caractéristique est notamment celle qui vous permettra d'entrer sans problème dans les zones d'émissions contrôlées (souvent en centre-ville) ou de continuer à rouler dans des endroits où les véhicules à moteur traditionnel n’en ont plus l’autorisation. À partir d'une certaine vitesse (variable selon les modèles, avec un maximum de 50 km/h) ou en cas d'accélération plus appuyée, le moteur à combustion traditionnel entrera en action, car il a la double tâche de fournir la puissance réelle et de recharger la batterie, même si le freinage régénératif reste la principale source de recharge, y compris pour les véhicules à recharge plug-in.

La zone ECO

Quels sont les secrets pour tirer le maximum de profit du système hybride ? Le "truc" est de réussir à tirer le meilleur parti de l'action combinée de la chaîne de traction électrique et de la combustion traditionnelle. Au démarrage, il est préférable de privilégier la seule énergie électrique, de manière à déplacer le véhicule, au moins pour les premiers mètres, avec une consommation de carburant nulle.

Une fois que vous avez atteint une vitesse de 10-20 km/h, vous pouvez accélérer de manière plus franche, tout en veillant à rester dans la zone ECO comme indiqué sur le tableau de bord. Une fois que vous avez atteint la vitesse requise (50 km/h en ville, 70 ou 90 km/h sur les routes non urbaines et au-delà, sur les routes rapides et les autoroutes), il vous suffira de relâcher la pédale d'accélérateur pour faire apparaître le voyant lumineux indiquant la forme d'une voiture portant l'acronyme EV (Electric Vehicle) : votre hybride vous indique alors qu'elle est prête à rouler en mode 100% électrique.

Objectif croisière

Vous devez à nouveau appuyer sur la pédale d'accélérateur, mais cette fois-ci très légèrement et en maintenant l'aiguille du clignotant en dessous de la moitié de la plage ECO ; de cette façon, le véhicule n'utilisera que de l'énergie électrique tout en maintenant sa vitesse, grâce à la fonction dite de croisière. Il est évident que chaque modèle est soumis à des limites de vitesse maximale différentes : les petites voitures peuvent atteindre cette vitesse à environ 60-65 km/h, et les berlines ou les SUV normaux à environ 70-75 km/h, mais certains véhicules de dernière génération peuvent atteindre cette vitesse à 90-100 km/h.

La fonction de croisière permet au conducteur de voyager pendant plus de 50 % du temps de conduite avec une consommation de carburant et des émissions égales à zéro. Conduire une voiture hybride ne signifie donc pas rouler lentement mais plutôt avoir le bon sens de relâcher l'accélérateur une fois la vitesse souhaitée atteinte et d'anticiper les phases de freinage, en les repoussant le plus longtemps possible, afin de récupérer plus d'énergie. Tout cela se fait en conservant un confort maximal : le silence du trajet et le système de transmission hybride confèrent un haut niveau de bien-être aux occupants, qui sont protégés des désagréments du trafic urbain.

L'importance des pneumatiques

L'efficacité apportée par la synergie entre la traction électrique et traditionnelle risque toutefois d'être partiellement annulée si l'on n'utilise pas de pneumatiques à faible résistance au roulement. Plus la force appliquée sur les pneumatiques est faible, plus on économise de carburant et plus l'autonomie du véhicule est grande, surtout dans le cas d'une voiture hybride avec son bloc de batteries. C'est pourquoi Pirelli a développé Elect, un ensemble de différentes technologies - conçues spécifiquement pour les véhicules électriques et hybrides - qui sont capables de réduire la résistance au roulement, afin de rouler le plus loin possible avec une consommation de carburant et des émissions réduites.

Lire plus
Information sur le produit
Le meilleur de la technologie Pirelli
Découvrez le nouveau P ZERO
Rechercher
Trouvez le produit parfaitement adapté à vos besoins
Trouvez le meilleur pneumatique
Road