Life

Nouvelles mobilités : comment aller plus vite ?

La transition vers une mobilité basée sur les carburants alternatifs est à portée de main. Mais pour opérer ce changement dans des délais serrés, l'industrie automobile doit apprendre quelques astuces provenant d'autres secteurs

Home Life Nouvelles mobilités : comment aller plus vite ?
Nouvelles mobilités : comment aller plus vite ?

Les constructeurs automobiles construisent des moteurs alimentés par des combustibles fossiles depuis environ un siècle et demi. Ils ont donc passé 150 ans à développer et à améliorer une technologie unique et fondamentale, comme l'utilisation de "l'énergie générée par l'explosion de gaz", qui est un brevet britannique de 1854.

Aujourd’hui, il est devenu nécessaire de passer de cette technologie à quelque chose de très différent : l’utilisation de véhicules électriques ou hybrides, qui doit être généralisée dans les dix prochaines années. Le Royaume-Uni a fixé comme objectif que toutes les nouvelles voitures et camionnettes soient électriques ou hybrides d'ici 2030.

Nous sommes donc à neuf années d'une véritable révolution qui se produira à l'échelle mondiale : pas moins de 17 pays ont communiqué des objectifs de zéro émission d'ici à 2050, si ce n'est plus tôt, et d'autres pays suivront certainement.

Mais pour ce faire, d’énormes moyens sont à mettre en oeuvre : des connaissances et des compétences novatrices en matière d'ingénierie, ainsi que des milliards et milliards de dollars d'investissements devront être investis dans l'énergie des combustibles. Mais cela sera-t-il possible ? 

À la recherche d'un modèle de changement rapide 

Il est vrai que l'industrie automobile est un domaine dans lequel l’évolution est quotidienne. Le temps moyen nécessaire au développement d'un nouveau modèle est passé d'environ cinq ans dans les années 1980 à environ deux ans aujourd'hui. Cependant, la mobilité électrique est une technologie alternative, avec des composants différents, des chaînes d'approvisionnement nouvelles et la nécessité de systèmes de contrôle numérique extrêmement sophistiqués... Le défi de cette transition est immense.

Pour faire face aux changements rapides, l'industrie automobile a besoin d'un nouveau modèle organisationnel, mais surtout, les constructeurs automobiles devront se demander où ils pourront trouver rapidement une véritable expertise pour construire quelque chose de fondamentalement nouveau.

Pourquoi ne pas prendre appui sur les techniques du secteur de la construction ? Prenons l'exemple d'un énorme projet tel que la construction d'un parc olympique, composé de nombreuses structures différentes, avec de nombreuses infrastructures et services de soutien associés, le tout devant être achevé dans des délais non négociables.

Le secteur de la construction adopte en effet une approche testée et approuvée pour faire face à ce type de demandes. Il s'agit du modèle portée-ressources-temps, selon lequel si vous réduisez la portée du projet ou si vous augmentez les ressources, le délai peut être réduit.

Et c'est sur le front des ressources que les constructeurs automobiles ont la possibilité d'utiliser leur énorme pouvoir financier pour accélérer le processus. Selon les analystes, les principaux acteurs ont déjà dépensé environ 70 milliards de dollars chacun pour le développement de nouveaux véhicules électriques, et ce chiffre est appelé à augmenter.

Adapter les processus pour relever le défi

Cependant, l'argent seul ne suffit peut-être pas. Pensez aux cas où des entreprises ont modifié leurs processus pour respecter des délais apparemment impossibles.

L'exemple le plus immédiat a été le développement des vaccins contre la Covid-19. Le développement de la plupart des vaccins prend environ 10 ans, mais ces vaccins pour cette pandémie ont été développés en moins d'un an. Cela a été possible en grande partie grâce aux entreprises pharmaceutiques, aux chercheurs et aux professionnels de la santé, qui ont accepté de mener de nombreuses activités simultanément, alors qu'elles auraient normalement été réalisées de manière séquentielle. Il s'agit d'une version différente du modèle de "traitement parallèle" qui a permis aux ordinateurs de travailler beaucoup plus vite.

Soutenir les avantages naturels 

Enfin, comme de nombreux concepteurs le savent, un programme peut être accéléré si l'on trouve un avantage naturel à exploiter. Dans le cas des vaccins contre la Covid, l'avantage naturel était que la technologie de base du séquençage génétique était déjà en place et utilisée, ce qui a permis de séquencer l'ADN du virus dès 10 jours après l'identification des premiers cas.

En ce qui concerne les véhicules électriques, il existe un autre avantage naturel, à savoir le fait que les moteurs sont déjà bien connus et extrêmement simples. Le groupe motopropulseur électrique moyen contient environ 20 pièces mobiles, contre 2000 dans un moteur à combustion interne. Cela ne contribue pas à résoudre les problèmes de logiciel de gestion des véhicules, de capacité des batteries ou même d'infrastructure électrique, mais cela simplifie certainement la fabrication des moteurs.

Alors, exploitez la puissance et le potentiel qui existent déjà dans le secteur des véhicules électriques, puis appuyez à fond sur l'accélérateur.

Lire plus
Information sur le produit
Le meilleur de la technologie Pirelli
Découvrez le nouveau P ZERO
Rechercher
Trouvez le produit parfaitement adapté à vos besoins
Trouvez le meilleur pneumatique
Life