GRAND PRIX DE BELGIQUE 2013– COURSE

VETTEL DOMINE LE GP DE BELGIQUE AVEC UNE STRATEGIE A DEUX ARRETS

Spa-Francorchamps, le 25 août 2013 –  Sebastian Vettel (Red Bull) a signé le 31ème succès de sa carrière lors du Grand Prix de Belgique, sur le tracé le plus long de la saison 2013. Ce dernier succès en date de l’Allemand, acquis grâce à une stratégie à deux arrêts, lui permet de rejoindre Nigel Mansell quant au nombre de victoires en Grand Prix. Le pilote de 26 ans a également signé le meilleur tour en course en pneus durs, après avoir pris la tête de la course depuis la seconde place de la grille. Il augmente son avance au championnat du monde à 46 points sur Fernando Alonso (Ferrari).

Alonso a quant à lui utilisé la même stratégie pour se hisser de la neuvième place sur la grille à la seconde place à l’arrivée. L’Espagnol est passé à deux reprises aux stands, chaussant le mélange medium pour ses deux premiers relais, avant de passer les durs au 28ème passage lors d’un arrêt long de seulement 2.6 sec.

La course s’est disputée par une température ambiante de 19°C (25°C en piste). En dépit d’estimations de risques de pluie de 60% pour la course, les conditions sont restées stables depuis le départ jusqu’à l’arrivée. Tous les pilotes ont pris le départ en gomme medium, à l’exception des deux Marussia de Max Chilton et Jules Bianchi, de la Toro Rosso de Daniel Ricciardo et de la Sauber d’Esteban Gutierrez. Le premier pilote à passer par les stands fut Nico Hülkenberg (Sauber), au 9ème tour, pour chausser son premier train de durs. Vettel s’est arrêté cinq tours plus tard, alors qu’il était en tête du peloton, et a chaussé le mélange medium, pour reprendre la piste en seconde position. L’Allemand reprit la tête avant son dernier arrêt pour un train de durs, au 30ème tour. Une stratégie qui permit au pilote Red Bull de mener la course de bout en bout.

Au volant de l’autre Red Bull, Mark Webber a lui aussi adopté une stratégie à deux arrêts, passant les durs lors de son premier arrêt et terminant la course chaussé du mélange medium. L’Australien boucle la course au cinquième rang.

Le seul pilote à avoir tenté une stratégie à un seul arrêt est Romain Grosjean, dont la Lotus se classe 8ème. Le mieux placé des pilotes ayant pris le départ en durs est Daniel Ricciardo, 10ème après s’être élancé depuis la 19ème place de la grille. Le pilote Toro Rosso a également terminé la course avec le mélange medium.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Avec des qualifications qui se sont achevées sur une piste humide hier, les pilotes étaient autorisés à choisir le mélange pneumatique de leur choix pour le départ de la course, ouvrant ainsi encore plus largement le nombre de stratégies possibles. Certains pilotes et certaines équipes ont choisi de profiter de cette opportunité au maximum aujourd’hui, comme particulièrement Red Bull et Sebastian Vettel, qui ont contrôlé la course. On a également pu voir de très bonnes stratégies depuis le fond de la grille, permettant à de nombreux pilotes d’améliorer leur position de départ. Après les conditions météo assez incertaines du weekend, nous avons assisté à un Grand Prix de Belgique plutôt linéaire, avec des conditions sèches depuis le départ jusqu’à l’arrivée et sans aucune intervention de la voiture de sécurité. Mais Spa reste probablement le test pneumatique ultime en Formule 1, avec ses longs tours et ses importantes charges d’énergie. Ce week end, la performance et la durabilité de nos pneus après une course très disputée, sur l’un des circuits les plus emblématiques au monde, ont parfaitement répondu à nos attentes ».

Meilleurs temps de la journée par mélange

Medium Dur Intermédiaire Pluie
1er RIC – 1.50.967 VET – 1.50.756 N/A N/A
2ème WEB – 1.51.397 BUT – 1.50.823 N/A N/A
3ème GUT – 1.51.849 ALO – 1.51.383 N/A N/A

Plus long relais en course

Medium 22 T R. Grosjean
Dur 26 T S. Perez
Intermédiaire N/A N/A
Pluie N/A N/A

Baromètre Vérité des prévisions stratégiques :

Nous avions pronostiqué une stratégie à deux arrêts pour remporter le Grand Prix et ce fut le cas. Notre prévision était un départ en mediums, avant de chausser un nouveau train de mediums au 13ème tour et de conclure en durs à compter du 25ème tour. Sebastian Vettel a suivi cette idée, en s’arrêtant tout d’abord au 14ème tour, puis en observant son deuxième arrêt au 30ème.

Synthèse des arrêts aux stands :

Suivez-nous sur Twitter @ Pirelli_Media ou Facebook sur www.facebook.com/Pirelli

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Alexandra Schieren                              +33 607 03 69 03     alexandra.schieren@pirelli.com

Anthony Peacock                  +44 7765 896 930    anthony@mediatica.co.uk

Francescopaolo Tarallo       +39 334 684 4307    francescopaolo.tarallo@pirelli.com

(Directeur Communication Sport Automobile et Produits)

Pirelli Tyre  Press Office

Ph. +39 02 6442 4270 – pressoffice@pirelli.comwww.pirelli.com