La marque milanaise, avec les pilotes Julien Da Costa, Grégory Leblanc et Freddy Foray, sur une Kawasaki ZX10R équipée de pneus Pirelli Diablo Superbike, a réitéré le résultat obtenu lors du Bol D’Or et a établi un nouveau record historique sur le circuit français en parcourant 3 532,140 km en 24 heures soit 844 tours.

Titre mondial également à la clé pour la marque au long “P” dans la catégorie Superstock du Championnat du Monde d’Endurance, avec les pilotes Pedro Vallcaneras, Arie Vos et Jason Pridmore du Penz13.com Kraftwerk Herpigny Racing Team.


Pirelli, l’équipe Kawasaki SRC et les pilotes Julien Da Costa, Grégory Leblanc et Freddy Foray ont remporté les 24 Heures du Mans Moto, répétant la splendide victoire d’avril au Bol d’Or. Grâce à ce résultat, Pirelli remporte également le titre de Master of Endurance, une compétition réunissant les deux courses mentionnées ci-dessus, les deux seules auxquelles Pirelli et le team Kawasaki SRC ont participé pendant le Championnat du Monde d’Endurance 2012, ce qui comprend un total de 5 courses. Dans l’actualité globale, ce weekend a été marqué par un fantastique doublé pour la marque milanaise, car le succès du Mans fut accompagné par un titre de Champion du Monde dans la catégorie Superstock du Championnat du Monde d’Endurance, remporté par le Penz13.com Kraftwerk Herpigny Racing Team et les pilotes Pedro Vallcaneras, Arie Vos and Jason Pridmore.

« Ce double succès est extrêmement important pour nous » a déclaré le Directeur de la Compétition de Pirelli Moto, Giorgio Barbier, « car cela prouve encore davantage la domination de Pirelli même pendant une compétition où la concurrence entre les pneus existe comme pendant le Championnat du Monde d’Endurance. Une fois encore, comme pendant le Bol d’Or et dans d’autres championnats où la concurrence entre pneus est présente comme dans la catégorie Superbike du Championnat Italien de vitesse, nous avons démontré que Pirelli n’avait pas peur de la concurrence, et qu’en même temps nous étions capables de bien gérer les championnats mondiaux et nationaux, garantissant un traitement équivalent à tous nos pilotes en termes d’approvisionnement de pneus, afin d’offrir des courses spectaculaires pour les fans ».

Pour la 35ème édition du marathon des 24 Heures, organisé régulièrement depuis 1978 sur le circuit “Bugatti”de la Sarthe, l’équipe Kawasaki SRC, avec une Kawasaki ZX10R équipée des pneus Pirelli Diablo Superbike, a pris la première marche du podium, remportant ainsi son troisième succès consécutif après ceux de 2010 et 2011. La course, qui a vu l’équipe Kawasaki SRC partir en seconde position suite aux qualifications, a été courue avec les pneus Pirelli Diablo Superbike dans deux solutions de composés différentes sur le pneu arrière et une seule à l’avant. Sur l’arrière, la course s’est faite avec deux types de développement : en effet, dans la journée, lorsque les températures étaient supérieures à 22°C, un composé tendre SC0 fut utilisé car il a permis d’avoir de meilleurs résultats sur le type d’asphalte rencontré au Mans, offrant peu de grip, et pendant la nuit, quand la température a baissé, une solution de composé SC1 fut choisie. D’un autre côté, pendant toute la durée de la course, un seul et unique composé fut utilisé pour l’avant du Diablo Superbike, le SC1 actuellement commercialisé sur le marché pour les particuliers. L’adhérence et la longévité des pneus Pirelli ont permis de parcourir une distance plus importante, et ont offert aux pilotes une performance optimale durant toute la course. Au total, 25 trains de pneus ont été utilisés pendant les 24 Heures et Pirelli avec l’équipe Kawasaki SRC, ont battu un record historique, en parcourant 3 532,140 km en 24 heures, totalisant 844 tours.


L’équilibre parfait entre les pilotes, la moto et les pneus Pirelli Diablo Superbike a permis de gagner cette compétition devant le S.E.R.T. Suzuki GSX-R 1000 équipée de pneus Dunlop et l’équipe BMW Motorrad FR Thevent BMW S1000RR équipée par Michelin.

La performance de l’équipe Penz13.com Kraftwerk Herpigny Racing et de ses pilotes fut également parfaite. Avec Pirelli, ils sont arrivés 2èmes à la course du Mans, remportant ainsi le titre mondial dans la catégorie Superstock du Championnat du Monde d’Endurance avec un total de 102 points soit 12 points d’avance sur les seconds au classement général.