Les pilotes Julien Da Costa, Gregory Leblanc et Olivier Four sur la Kawasaki ZX10R chaussée en pneumatiques Pirelli Diablo Superbike, Diablo Wet et Diablo Rain ont offert une victoire attendue depuis 15 ans à l’usine d’Akashi

Ce week-end, sur le célèbre circuit de Nevers Magny-Cours, le Team Kawasaki-SRC sur sa ZX10R équipée de pneumatiques Pirelli Diablo Superbike a remporté la 76ème édition du Bol d’Or. Après une seconde place en 2011, Pirelli se hisse sur la plus haute marche du podium pour la première fois de son histoire. C’est avec le même team et les mêmes pilotes avec lesquels Pirelli avait remporté les deux dernières éditions des 24h du mans Moto 2010 et 2011 que le manufacturier italien a décroché ce nouveau succès prestigieux en Championnat du Monde d’Endurance. L’intégralité des relais a été effectuée avec des pneumatiques Pirelli Diablo Superbike, Diablo Wet et Diablo Rain. Le grip et la longévité des pneumatiques Pirelli ont permis d’allonger les relais tout en offrant aux pilotes une constance de performance tout au long de la course.

Classée en 2ème position sur la grille de départ à l’issue des essais, la Kawasaki n°11 et ses trois pilotes tricolores, Julien Da Costa, Gregory Leblanc et Olivier Four annonçaient déjà leur ambition de jouer les premiers rôles. Sachant se défaire des pièges d’une météo capricieuse et très changeante, les pilotes Kawasaki ont toujours sus garder un rythme élevé en l’adaptant aux différentes conditions de piste rencontrées. Les différents pneumatiques Pirelli Diablo Superbike utilisés se sont tous montrés performants que ce soit sur piste sèche, humide ou mouillée.

Grâce à un excellent départ Julien Da Costa gardait pendant le début de course le contact avec la Suzuki n°1 du SERT pilotée par Vincent Philippe. Les spectateurs ont pu assister, au fil des heures, à un magnifique « mano a mano » entre les deux motos qui sont toujours restées au contact enchaînant les relais de très haut niveau dans un duel qui marquera l’histoire du Bol d’Or. Après 22 heures de courses moins de 30 secondes séparaient les deux premiers.

Il faudra finalement attendre la dernière heure de course pour voir la Kawasaki n°11 prendre un avantage décisif en reléguant le second à plus d’1m40sec et le troisième à 5 tours. Plus aucune moto ne pourra alors rattraper « les verts » qui filent vers la victoire finale en couvrant 781 tours (3.268,48 km). 26 ravitaillements au stand ont été réalisés pour un temps d’arrêt cumulé de 19m46sec. La constance et l’excellent travail de l’équipe Kawasaki-SRC ont permis de gérer parfaitement les relais entre les pilotes et ont contribué de manière décisive à cette victoire.

L’équation entre les pilotes, la moto et les pneumatiques Pirelli Diablo Superbike, Diablo Wet et Diablo Rain s’est avérée gagnante pour s’imposer pour la première fois au Bol d’Or devant la Suzuki GSXR n°1 du Team SERT-Suzuki Endurance Racing Team et la Yamaha R1 n°7 du Team Monster YART -Yamaha Austria Racing Team.